Collectif Alpha asbl

Alphabétisation d’adultes à Bruxelles

Accueil > Les apprenants s’expriment > Textes et dessins de participants > Saint-Gilles, "Ville des Mots" (2015) > Ecrire en liberté

Ecrire en liberté

lundi 23 février 2015, par Collectif Alpha

Le 19 mars 2015

Installations et lecture publique

Adulte, quand on n’est pas nés en français, quand parfois les mots manquent encore, et quand les écrire demande encore tant d’efforts, s’invente tous les jours un français nouveau, dense, riche, créatif, qui se joue des normes et des codes. Une expression nouvelle pour parler de la vie comme elle va...

Invitation à la découverte :

  • Plaisir des yeux sur le mur aveugle de la rue de Rome 12 et chez Hermanus, la fleuriste du quartier (Chaussée de Waterloo, 68A) ;
  • Plaisir des oreilles lors d’une lecture publique qui a eu lieu à la Bibliothèque communale de Saint-Gilles le jeudi 19 mars 2015.

Un projet proposé par des apprenants et des formateurs du Collectif Alpha, en partenariat avec les Ateliers de la Banane et Hermanus Art Floral.

>> Blog >>

PDF - 398 ko





Les textes lus sont consultables et téléchargeables. Cliquez sur l’image pour découvrir le PDF ->

Découvrez déjà 4 de ces textes en bas de cette page.

Préparation du mur par les apprenants du Collectif Alpha de Saint-Gilles

Les apprenants qui ont participé à l’écriture et à l’installation :

Vernissage du mur aveugle de la rue de Rome le mardi 10 mars 2015

Animation clownesque avec Françoise Deppe de la Bibliothèque communale de Saint-Gilles, et avec la gentille collaboration du facteur qui passait par là

Exposition chez Hermanus

Quelques textes lus le 19 mars à la Bibliothèque Communale de Saint-Gilles :

La langue française en fête à Bruxelles
Cette année 2015, un événement va se passer dans la commune de Saint-Gilles.
Nous, le Collectif, nous sommes invités à participer.
La fête va commencer à partir du 14 mars jusqu’au 22 mars.
Tous les Bruxellois et toutes les Bruxelloises sont invités dans cette belle commune qui s’appelle Saint-Gilles.
Je vous assure que ça sera une fête joyeuse, magnifique et fleurie !
Bienvenue et welcome ...

N’Gomessou

Tout seul
Le mardi passé le 6 janvier j’étais convoqué à l’Onem. Mais cette fois, je suis parti tout seul. C’est pas comme avant : je dois toujours chercher quelqu’un qui va avec moi. Et pendant l’entretien, madame elle a posé des questions et j’ai essayé de répondre tout seul.

Abdelkhalak

La guerre
Je n’aime pas la guerre parce que je l’ai vue de mes propres yeux.
Depuis, je déteste la guerre.
En 1992, j’étais en Angola. C’est là que j’ai vécu la guerre. J’étais avec ma fille, elle avait un an.
La guerre entre José Eduardo dos Santos contre SAVIMBI a duré beaucoup d’années dans les provinces d’Angola.
En 1992, la guerre dans la capitale, Luanda, a fait beaucoup de victimes. Quand tu sortais dans les rues, il y avait beaucoup de corps inanimés. Ça fait mal au cœur !
Je déteste la guerre.
C’est par la grâce de Dieu qu’on est là.

Jacqueline

Je suis courageux à toute épreuve quand il s’agit d’apprendre. Il faut pouvoir avancer et réaliser ses rêves et ses chances dans la vie. Quand on a beaucoup d’espoir, bien sûr on peut y arriver.

Zakaria